LdC : Le point sur les adversaires potentiels

Romuald Ponsardin 19 décembre 2012 0
LdC : Le point sur les adversaires potentiels

Demain à 11h30 aura lieu le tirage des 1/8e de finale de la Ligue des Champions, et Paris connaîtra donc quelle équipe il affrontera pour tenter de poursuivre l’aventure Européenne. En finissant 1er de son groupe, le PSG a peut-être évité le pire.. peut-être..

Arsenal, ça reste Arsenal

Capables du pire comme du meilleur, les hommes d’Arsène Wenger sont difficiles à juger. Distancés lors de la dernière journée de matchs de poule par Schalke 04, Arsenal a semblé dépassé dans les grands rendez-vous de son groupe. Si il a réussi à battre deux fois Montpellier (2-1 ; 2-0 ) et l’Olympiakos (3-1 ; 2-1), le club Londonien a échoué chez lui contre les Allemands qui sont venus l’emporter 2-0. Au retour, les Gunners n’ont pu ramener mieux qu’un point aprés un nul 2-2.

Le point fort des Gunners est inévitablement l’attaque. Avec des joueurs tels que Podolski, Giroud, Gervinho ou encore Walcott, Wenger dispose d’un Arsenal (ah ah..) complet. Ajoutez à cela un bon Cazorla et vous obtiendrez une équipe difficile à tenir. En revanche derrière, hormis Vermaelen et Koscielny, il ya problème. Mertesacker trop lent, Sagna moins bon qu’avant, Jenkinson trop jeune, Squillaci trop vieux, André Santos pas au top, et des gardiens toujours plus irréguliers, derrière il y a la place !

Le Milan AC a soif de revanche

Le club Lombard a eu du mal à montrer à ses Tifosi que le départ de Zlatan et de Silva pour Paris n’était pas grave.. Flottant dans le ventre mou du Calcio, le Milan n’a guère fait mieux en Ligue des Champions. Incapable de gagner chez lui (Match nul 0-0 contre Anderlecht, 1-1 contre Malaga et défaite 1-0 contre le Zenith) il a juste sauvé les meubles en allant gagner en Russie (3-2) et en Belgique (3-1) et défaite en Espagne contre le surprenant Malaga (1-0). Qualifié de justesse ( 1point de plus que le Zenith, 8 contre 7), le Milan fait peur même si il s’est ressaisi en championnat.

Même ses deux stars parties, l’AC Milan a encore des joueurs dangereux et solides. Philippe Mexés fait une bonne saison, Bonera également, Nocerino, Boateng et Montolivo sont précieux au milieu et Robinho Pato et El Sharaawy restent de bons joueurs. Mais le problème, c’est que il n’y a pas d’équipe-type (Tous les joueurs retenus en LDC ont pris part a au moins un match de poule).

Le Real Madrid, alias Goliath.

Malchanceux lors du tirage, le Real Madrid faisait pourtant office de favori pour la première place devant Dortmund, Manchester City et l’Ajax. Et la Casa Blanca n’a eu qu’un accident de parcours. Ratant sa double confrontation contre l’excellent Dortmund (défaite 2-1 et nul 2-2), le Real laisse les Allemands prendre la première place. Remportant ses deux matchs contre l’Ajax 4-1 et glanant 4 points à City (3-2 ; 1-1), le Real a déçu sans trop décevoir.

Et son effectif fait craindre le pire. Même si il galère en championnat, le club du Roi d’Espagne peut compter sur des stars interplanétaires. Le monstre Cristiano Ronaldo auteur de 6 buts en 6 matchs, le vétéran Iker Casillas, les métronome Xabi Alonso, les maîtres à jouer Ozil et Modric, le roc Sergio Ramos, le virulant Pepe et j’en passe, le Real fait office d’équipe à éviter.

Le Shakhtar et Valence, les interrogations

Les Ukrainiens du Shakhtar sont imprévisibles ! Aprés avoir battu le modeste Nordsjaelland 2-0, le grand Chelsea 2-1 et accroché la Juve 1-1, Donetsk n’a pu que récidiver contre les Danois (5-2), s’inclinant contre Chelsea et la Juve (3-2 & 1-0). En éliminant Chelsea, le Shakhtar a fait forte impression. Avec des joueurs tels que Rat, Fernandinho, Willian, Srna ou encore Adriano, les Ukrainiens sont difficiles à manoeuvrer.

De son côté les Espagnols sont aussi à éviter. Si ils ne pouvaient espérer mieux que la deuxième place derrière le terrible Bayern Munich, le club Valencian a tout de même terminé à 13 points comme les Allemands. Même si il a raté sa double confrontation contre les coéquipiers de Ribéry (défaite 2-1 puis nul 1-1), Valence a battu avec la manière le LOSC (2-0 puis 1-0) et le Bate Borisov (3-0 et 4-2). Enmenés par un Soldado de classe internationale, les Feghouli, Guardado, Rami et autres Tino Costa sont à craindre.

Les favorable, le Celtic et Galatasaraay

Au rayon des tirages favorables, le Celtic Glasgow est numéro 1. Plus faible équipe des 2e, le club Ecossais, a tout de même eu l’honneur de battre avec les tripes Lionel Messi & co, 2-1. Pour le reste, deux victoires contre le Spartak Moscou (3-2 et 2-1) et un nul et une défaite contre le Benfica (0-0 & 2-1) ont permis à Glasgow de retrouver une équipe en 1/8e de finale de LDC. Samaras et Hooper auront fort à faire face pour enmener le Celtic en quarts.

Enfin le club club Turque de Galatasaraay enmené par son serial buteur Yilmaz (6 buts en 6 matchs comme Cristiano pardonnez du peu) peut croire en son rêve même si sa qualification in-extremis devant Cluj à la différence de buts fait craindre le pire. Une défaite contre United 1-0 et une autre devant le dernier Braga (2-1) puis un nul 1-0 contre Cluj ont été éclipsés par les victoires serieuses devant les hommes de Sir Alex toujours 1-0 et devant Cluj ainsi que Braga (2-1 et 3-1).

Laisser un commentaire »